La chauve-souris

La chauve-souris est traversée par un tourbillon de quiproquos, de danses et d’alcool, comme si des personnages tentaient d’échapper à leur fin prochaine. Une insouciance qui a pris un sens singulier quand des musiciens, prisonniers du camp nazi de Terezin, ont décidée monter cette opérette, comme un pied de nez lancé à leur sort sans espoir.

Inspirée par l’élan de résistance collective que l’oeuvre a pu leur insuffler, Célie Pauthe rend hommage à leur salutaire leçon de lumière, de courage et de joie. Dans ce contexte, la musique de Johann Strauss – adaptée par Didier Puntos et servie par les chanteurs et musiciens en résidence à l’Opéra de Paris, L’Orchestre-atelier Ostinato et le choeur Unikanti sous la direction de FayçalKaroui – irrigue plus que jamais, élégance de l’esprit et politesse su désespoir.

Tarif :  € réservé aux adhérents

Au théâtre Ledoux