The wind

Letty, jeune femme récemment devenue orpheline, arrive au Texas pour s’installer chez ses cousins. Dans ce coin désertique, la dureté des habitants et la concupiscence des hommes se doublent d’hallucinantes tempêtes de sable…

Monument du cinéma muet, The Wild (1928) a inspiré Etienne Meyer une musique pour son ensemble les Traversées baroques avec un instrumentarium des plus originaux : violon et violoncelle baroques, cornet à bouquin, piano et percussions. Sa partition, qui met des sonorités anciennes au service d’un langage musical moderne, souligne la finesse du jeu des acteurs et le réalisme minutieux du film de Victor Sjöström.

Tarif : 11 € réservé aux adhérents

Au théâtre Ledoux